CPF Solution-Santé
 
Cindy Smith Cindy Smith, T.S.
Travailleuse Sociale
Membre de l'Ordre des Travailleurs Sociaux et des Thérapeutes Conjugaux et Familiaux du Québec
(OTSTCFQ)

    Possédant un baccalauréat en travail social de l’Université du Québec à Montréal depuis 2011 ainsi qu’une Technique en Intervention en Délinquance du Collège Ahuntsic depuis 2001, Cindy Smith travaille auprès des enfants, des adolescents et leur famille depuis plus de douze ans. Oeuvrant auprès des adolescents en difficultés vivant en foyer de groupe ou dans le cadre de son travail d’éducatrice spécialisée en adaptation scolaire au primaire et au secondaire, elle décide d’approfondir ses connaissances et ses interventions en étudiant le travail social à l’université afin d’intervenir plus spécifiquement auprès des familles vivant diverses difficultés. En 2013, madame Smith décide de débuter sa pratique privée tout en poursuivant son travail en milieu scolaire, qui consiste notamment à accompagner et soutenir des élèves ayant un trouble du spectre de l’autisme/trouble envahissant du développement (TSA\TED), des difficultés d’adaptation, d’opposition, de comportements ou d’habiletés sociales.

    Reconnue pour son calme, son empathie et son écoute, la travailleuse sociale a à cœur le bien-être des enfants, des adolescents et leur famille. En constante recherche de nouvelles connaissances, la professionnelle participe à plusieurs formations dont particulièrement l’intervention auprès des enfants et adolescents ayant un TSA\TED ainsi que l’accompagnement et le support des personnes vivant avec des symptômes d’anxiété.

    L’approche systémique utilisée par la travailleuse sociale permet d’analyser et d’évaluer les interactions entre les personnes et les différents systèmes qui les entourent (famille, école, travail, réseaux sociaux, …). L’intervenante procédera à l’évaluation du fonctionnement social dans le but de développer un plan d’intervention, s’assurer de son application, et ce, tout en accompagnant et supportant la personne. De plus, la travailleuse sociale, tout au long de ses interventions, veille à favoriser l’autonomie et l’autodétermination des personnes puisqu’elle considère que celles-ci sont les expertes de leur situation et détiennent en elles les éléments nécessaires pour y faire face.